Trouble dysexécutif

CENTRE PMS DE VIRTON WBE 

Cabinets de consultations à :

GERER UN TROUBLE D'APPRENTISSAGE

Un trouble dysexécutif désigne des difficultés au niveau de plusieurs « fonctions exécutives ». Les jeunes présentent des difficultés pour :

  • planifier une tâche, une stratégie, l’anticiper surtout si elle est nouvelle, ou non mémorisée.
  • garder quelques informations en mémoire le temps de réaliser la tâche (mémoire à court terme et de travail)
  • s’adapter aux changements (flexibilité), inhiber une mauvaise réponse,

      

Les fonctions exécutives nous permettent de nous adapter à des situations nouvelles, « non-routinières » :

- la planification des tâches à accomplir (anticipation et réalisation logique),

- le maintien de l'attention et la surveillance de l'avancement des tâches jusqu'à la réalisation du plan,

- la flexibilité mentale (adaptation aux imprévus, correction des erreurs, passage d'une tâche à l'autre),
- le contrôle de l'inhibition (capacité à résister aux informations non pertinentes, et aux comportements inadaptés ou automatiques).

Ces fonctions cérébrales interagissent et collaborent avec les autres fonctions supérieures, à des fins d'adaptation et de raisonnement dans tout type de situation. »

On rencontre globalement deux versants de ce type de troubles :

 - orbito-frontal (enfant souvent agité et impulsif) ;

- dorso-latéral (enfant inhibé, ralenti).

La gêne pour l'élève est donc quotidienne que ce soit au niveau des exercices à accomplir lors des temps de cours (difficultés de compréhension de l'énoncé, défaut de mémoire de travail, et difficulté à organiser son travail pour aboutir à la bonne réponse) qu'au niveau de sa socialisation (comportement parfois inadapté à cause de son défaut d'inhibition) et de son autonomie (difficulté à réagir de manière adaptée et à organiser sa vie hors de la routine).

Les troubles dysexécutifs sont identifiés en l'absence de retard mental global. 

Sources :

http://www.tousalecole.fr/content/troubles-des-fonctions-executives

https://www.taalecole.ca/modules/fonctions-executives/introduction/    & fiches FWB        


Conseils pour la classe :


Ici, les « tables rondes » et les bilans pluridisciplinaires sont essentiels.

  • Les documents proposés seront minimalistes, très aérés avec idéalement un exercice par page. La place libre en-dessous peut permettre de réfléchir, s’organiser, répondre.
  • L’apprentissage « sans » erreur est capital : en effet, si on laisse l’enfant de faire des essais-erreurs, il va mémoriser ce qu’il a fait lors de son premier essai, son action deviendra rapidement automatique et il répétera sans cesse l’erreur sans pouvoir arrêter cette mauvaise procédure en route.

On essaie donc d’augmenter progressivement la difficulté des tâches tout en diminuant progressivement les mesures d’étayage et de soutien. On met en évidence les réponses correctes (encouragements, ...)   

                                                                                                                                                                        

Exemple pour l’orthographe : https://www.youtube.com/watch?v=Ncvt_Vw2rx0

  • Il vous faudra également expliciter les comportements attendus. Cela peut être utile d’afficher les règles de vie en classe et le planning hebdomadaire pour gérer les difficultés de compréhension, d’organisation, éviter les « je savais pas » ...                                           
  • On encouragera l’utilisation de brouillons pour compenser les faiblesses de la mémoire de travail et des capacités attentionnelles. Les brouillons peuvent être rendus obligatoires pour les calculs mentaux (cela évitera les réponses de type « vente aux enchères »).
  • Pour les lectures-compréhension, on lira les questions avant de découvrir le texte, puis on surlignera chaque question avec une couleur pour pouvoir structurer les recherches ainsi que la rédaction des réponses. On ne cachera pas le texte pour répondre aux questions.