Un cas particulier : Le haut potentiel intellectuel

CENTRE PMS DE VIRTON WBE 

Cabinets de consultations à :

LES AMENAGEMENTS RAISONNABLES

Les élèves dits « à hauts potentiels », bien que d’intelligences élevées, ne traversent pas toujours leur scolarité sans obstacle.


Dans bien des cas, il s’agit d’élèves brillants, autonomes, mais il peut aussi arriver à un moment de la scolarité qu’ils veuillent se faire les plus discrets possibles ou au contraire se comporter de façon très provocante vis-à-vis de l’enseignant et des autres adultes qui les entourent, manifestant ainsi leur souffrance de n’être pas compris. Ils peuvent se trouver en difficultés relationnelles avec leurs pairs et certains finissent même par décrocher et se retrouver en échec scolaire.


Cette situation démontre que les élèves à hauts potentiels peuvent être des élèves à besoins spécifiques, comme le sont ceux qui souffrent de troubles d’apprentissage. En effet, l’intelligence particulière de certains jeunes « à hauts potentiels » peut être une force, mais peut devenir une faiblesse dans certains contextes scolaires.


Les formes classiques de l’enseignement ne sont pas nécessairement adaptées à ces jeunes (pas suffisamment de situation de découvertes, de démarches de recherche ou de défis, trop d’activités systématiques et/ou répétitives).


Ces jeunes sont parfois tellement en décalage vis-à-vis des autres élèves qu’il est difficile de les occuper ou de les intéresser. Il y a alors un risque de désinvestissement des tâches qui les ennuient et de résultats scolaires moyens ou faibles.


Comment aider le jeune à HP et sa famille ?


  1. Identifier : les équipes éducatives sont bien placées pour repérer les élèves à hauts potentiels puisque c’est à l’école que leur fonctionnement particulier va se manifester. La vigilance des enseignants est donc essentielle. Ce sont pourtant les spécialistes (psychologue, neuropédiatre…) qui vont permettre l’identification officielle par un examen approfondi.Une collaboration étroite avec les parents et le centre CPMS est idéale.
  2. Collaborer : pour aider l’élève à hauts potentiels dans ses apprentissages en classe, chacun joue un rôle spécifique. Ainsi, le centre PMS a un rôle d’interface à jouer entre les parents, l’équipe éducative et les spécialistes.
  3. Aménager et accompagner : certains aménagements pourront être proposés par les spécialistes et/ou par les enseignants. Ces démarches pédagogiques pour l’élève à hauts potentiels seront adaptées à la particularité de son fonctionnement intellectuel.
  4. Informer : sur la réglementation pour l’accélération éventuelle du parcours scolaire.



    Ressources :