Les étapes du processus Critères de l’aménagement

CENTRE PMS DE VIRTON WBE 

Cabinets de consultations à :

LES AMENAGEMENTS RAISONNABLES

Les étapes du processus :


  1. L’apprenant ou ses parents doivent, tout d’abord, exprimer clairement les besoins spécifiques de l’apprenant liés à sa situation dite « de handicap » auprès de l’enseignant, de la direction de l’école et du CPMS.
    Attention : toute demande d’aménagements raisonnables doit être accompagnée du rapport diagnostique d’un spécialiste (datant de moins d’un an pour une première demande). Le CPMS est autorisé à donner ce diagnostic sur base de ses interventions (concertées avec l’école) ou sur base des rapports extérieurs reçus.

  2. Une réunion de concertation est organisée afin de rassembler les différents acteurs : l’apprenant, ses parents, les enseignants, le directeur, le centre PMS, le personnel chargé des remédiations et les spécialistes éventuellement concernés. Ils examinent ensemble les aménagements qui peuvent répondre au mieux aux besoins de l’élève.

  3. Il est important de mettre par écrit les décisions prises pour que chaque acteur sache clairement ce qu’on attend de lui.

  4. Ensuite, des réunions régulières entre les intervenants sont organisées afin d’évaluer la pertinence des aménagements et de procéder, si nécessaire, à des réajustements.

        L’idéal est d’impliquer tous les acteurs concernés par les aménagements à mettre en place et de décider en concertation.


        L’élève doit être impliqué autant que possible dans la démarche : par exemple, si un aménagement vous semble adapté, parlez-en avec l’enfant concerné, voire également avec ses parents. Convenez ensemble un essai de 15 jours (ou un peu plus). Après la « période d’essai », réévaluez ensemble l’aide apportée, les avantages et les inconvénients de l’aménagement testé pour l’enfant et pour vous. De cette manière, l’enfant aussi sera impliqué et pourra agir pour réajuster sa méthode de travail, son attitude, etc.